VTT Cross-Country

VTT Cross-Country

Appelé également X-Country ou XC, sa pratique demande une grande condition physique et une technique éprouvée.

Le but d'une épreuve de VTT cross-country, c'est de parcourir le plus rapidement possible une distance donnée allant de la plaine à la basse montagne, voire même dans certains cas la moyenne montagne. La distance d'un circuit de VTT cross-country est de 10 à 15 kilomètres qui sont à parcourir à plusieurs reprises.
La récupération n'est pas à l'ordre du jour, car après des montées épuisantes se succèdent des bosses, de virages ou de descentes.

Il faut donc choisir le bon modèle de VTT afin de ne pas être déçu.

Le pilote d'un VTT XC ne doit jamais relâcher sa vigilance et la concentration sur sa technique de pilotage afin de gagner de précieuse secondes.
Les amateurs de cross-country auront le choix entre différents modèles semi-rigides ou tout-suspendus. Contrairement à d'autres disciplines plus spécifiques du VTT, le XC la pratique du VTT cross-country permet de rouler sur des types de cadres qui seront différents en fonction du parcours des épreuves.
La monture idéale en cross-country devra obligatoirement être légère, réactive, maniable et efficace.

On peut ainsi recourir selon sa pratique sur des terrains arpentés entre un VTT semi-rigide ou tout suspendu.

Un temps favorisés, les VTT semi-rigides du fait de leur légèreté et maniabilité (absence de suspension arrière) ont été rattrapés par les évolutions techniques constatées ces dernières années dans le domaine des tout suspendus, qui sont de plus plus confortables et plus résistants sur parcours cassants.

Un VTT cross-country doit être assez léger.

La simplicité d'utilisation et d'entretien d'un VTT cross-country ainsi que son bon rendement à l'effort permettent de faire aussi bien de la balade en famille, aller au travail en vélo voire faire de la compétition sur presque tous les types de terrains.
Le VTT cross-country est la discipline VTT présent aux J.O, une discipline d'endurance ou il faut être polyvalent, car les parcours peuvent être très techniques.

Acheter un VTT Cross country pour profiter de la polyvalence et de la légèreté des cadres VTT actuels ce qui permet l'utilisation de son Vélo tout terrain sur tous types de parcours, car certains modèles sont équipés d'un amortisseur arrière.
Un VTT XC cross-country n'est équipé en général que d'une fourche à l'avant pour amortir les chocs. Il en résulte un gain de poids très intéressant pour celui qui recherche un VTT léger et nerveux surtout que désormais les tiges de selle suspendues peuvent être commandées du guidon, elles apportent un confort supplémentaire une fois qu’elles sont bien réglées.

La durée d'une épreuve se déroule sur une période qui est fonction des catégories de pilotes. Une course de VTT cross-country peut aller jusqu'à 2 heures chez les élites.
Les différents terrains rencontrés sur un parcours de VTT cross-country doivent permettre à chaque pilote de s'exprimer en fonction de leurs qualités techniques (pilotage, franchissements...) et physiques (gestion d'un effort avec des variations de rythme).
Les circuits dessinés pour le VTT cross-country font en général une longueur par boucle de près de 10 à 15 kilomètres. Les coureurs doivent effectuer le parcours en autonomie complète (aucune aide extérieure). Ils sont classés en fonction du temps réalisé.

En VTT cross country marathon, les distances parcourues sont plus longues qu'en VTT cross-country. La pratique du VTT de cross-country marathon est assez proche de celle du VTT cross-country XC, mais les distances parcourues sur des montées et des descentes sont plus longues.
Si l'on suit la réglementation de l'UCI, une compétition de cross-country marathon doit avoir une distance de 60km au minimum et de 120km au maximum. Il faut donc établir un plan d'entraînement spécifique pour ce type de compétition, car on ne prépare pas un marathon VTT comme une course de faible kilométrage.
Contrairement au cross-country, le cross-country marathon se court sur des circuits d'une seule boucle. Les coureurs doivent effectuer le parcours en autonomie complète (aucune aide extérieure), et sont classés en fonction du temps réalisé.

 

DÉCOUVREZ MES CONSEILS VTT