Attention au coup de fringale, l'apport nutritionnel en amont et pendant une longue sortie en vélo est obligatoire.
Certaines opérations mécaniques peuvent être réalisées seul.

CONSEILS DIÉTÉTIQUE

Attention au coup de fringale, l'apport nutritionnel en amont et pendant une longue sortie en vélo est obligatoire.

Bien s'alimenter lors de la pratique sportive du vélo de route ou du VTT, c'est important pour obtenir de bonnes performances et éviter les coups de fringale sur des efforts de longues durées comme des cyclosportives.

Selon la logique qui veut qu'il vaut mieux prévenir que guérir, l'apport nutritionnel en amont de la sortie est incontournable.

Ainsi, le repas précédant l'effort se doit d'être pris au moins trois heures avant, histoire de laisser le temps à la digestion de faire son effet.
Lors de ce repas, favorisez les féculents, biscottes, pain, gâteau de riz ou semoule, laitage, fruits secs et autres compotes qui vous donneront l'énergie nécessaire, à l'instar d'un bon jus de fruit frais gorgé de vitamines.

Pendant une épreuve cyclosportive, vous aurez également besoin d'un apport régulier si votre sortie dépasse une à deux heures.

Le premier pré-requis est bien entendu l'hydratation régulière, toutes les dix-quinze minutes et par petites gorgées, composée d'eau et/ou de boisson énergétique.
Pensez à vous munir également de barres énergétiques, de gels de pâtes de fruits, barres de céréales et chocolats qui vous apporteront les ressources (glucides, protéines et lipides) nécessaires pendant l'effort et pour compenser la charge thermique.

Haut de page