La santé et pratique VTT

Pratiquer le VTT est bon pour la santé. A condition de se laisser le temps !

La pratique du VTT a ceci d’appréciable qu’elle est une réponse instantanée à ses envies ou ses besoins. Balades campagnardes ou forestières, oxygénation, reprise d’une activité sportive, désir de se lancer des défis, compétition etc., le VTT vous donne le choix.

Et cerise sur le gâteau, le VTT est surtout bon pour votre santé et votre forme, et réduit de facto les facteurs de risque liés à la sédentarité.

Cependant, il est une chose de se monter sur un VTT pour s’octroyer une jolie promenade au soleil et une autre de se lancer dans une pratique soutenue.

Quel que soit votre niveau, n’oubliez jamais que vous avez des limites, que vous pouvez certes repousser mais uniquement dans le temps et après un entraînement progressif et modéré.

L’observation de milliers de vététistes a permis de dresser le profil-type d’un entraînement efficace.

Pour schématiser, il s’agit de trois séances par semaine, comprises entre une demi-heure et une heure chacune, d’une intensité moyenne et en variant les difficultés.

Au-delà, la fatigue et sur-sollicitation cardiaque vous guettent, sans compter que sans le savoir vous vous désentraînez…

Votre corps a besoin de temps pour s’adapter à votre pratique, c’est pourquoi cette dernière demande à être progressive mais régulière.

Dans le cas contraire, il en résulte un stress physiologique qui peut avoir des conséquences graves pour votre santé et qui va vous faire régresser.

$category