Catalogue

Fabricant
Gamme
Année
Catégorie
Sexe
Sous-Catégorie

Promotions

Les virages en VTT

Ni trop rapide ni trop lent, le virage est un tremplin vers la suite

Savoir prendre un virage en VTT est un art, qui fait la différence en compétition mais qui permet au vététiste désireux de se dépasser d’être en adéquation avec le tempérament joueur de son VTT.

Passer au mieux un virage, c’est à dire choisir la bonne trajectoire, ne pas chuter et se donner la possibilité d’une bonne relance en sortie, répond à trois phases.

La première consiste en la préparation en amont dudit virage. A l’approche de celui-ci, rien ne sert d’arriver à toute vitesse. Placez-vous à l’extérieur et freinez pour vous adapter au lacet proposé.

Vous voici dans le virage. Pas la peine ni de pédaler ni de freiner. Le travail de franchissement a dû être réalisé en amont, lors de la phase de préparation.

Vous devez accompagner votre VTT en épousant la trajectoire du lacet, en évitant autant que faire se peut le dérapage pour ne pas perdre le contrôle de votre machine.

Votre jambe extérieure doit maintenir une forte pression sur la pédale afin de renforcer l’adhérence, le talon pointé à l’horizontal et le genou extérieur proche du cadre.

Dirigez votre regard vers la sortie du virage, avancez vos épaules au dessus du cintre pour donner de l’amorce à votre roue avant en prévision du redémarrage.

N’attendez pas que la sortie du virage effective pour recommencer à pédaler. Dès que celle-ci se dessine, pédaler pour gagner en adhérence et reprendre rapidement du rythme.

$category

VELOSTOCKS n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif est de vous aider à trouver le vélo idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.