Anti-pompage suspension arrière VTT

Au fil des années des systèmes de plus en plus performants

Jadis, les VTT pâtissaient d’une mauvaise réputation auprès des compétiteurs et baroudeurs dans l’âme du fait du phénomène de pompage relatif à l’amortisseur arrière au moment du pédalage.

La suspension arrière avait ainsi la fâcheuse habitude de se déclencher lors des forces exercées vers le bas en danseuse ou selon le type de pilotage de l’utilisateur, rendant mollasson le rendement du VTT.

Pour lutter contre cette affection, les fabricants ont développé au fil des années des systèmes de plus en plus performants permettant une absorption des chocs dite active.

Oubliés donc les triangles arrière unifiés ou articulés, de même que les parallélogrammes déformables.

Désormais, place aux systèmes à pivot virtuel qui insensibilisent les amortisseurs aux forces venues du haut.

Ces derniers permettent ainsi une meilleure adéquation entre le système de suspension général et l’amortisseur en lui-même.

Et cerise sur le gâteau, les progrès en matière de poids de la suspension arrière permettent aux tout suspendus de jouer dans la cour des semi-rigides.

$category