Douleurs aux pieds

Les pieds sont le point d’appui de la force développée sur les pédales

Tout cycliste vous dira que le vélo, c’est le pied. Enfin pas toujours pour être honnête… Même si le pied d’un cycliste n’est pas soumis au même stress par exemple qu’un coureur à pied, il n’en demeure pas moins très sollicité.

Point d’appui de la force développée par les quadriceps du cycliste sur les pédales, le pied peut en cas d’une trop grande activité au niveau du mollet subir un rejet veineux qui va déboucher sur un gonflement lié à l’évacuation du sang vers les veines qui ne se trouvent pas en appui.

Evidemment, ce gonflement fera que vos chaussures, aussi adaptées soient-elles, deviendront très vite inconfortables. Pour éviter ces désagréments, la semelle de la chaussure, la largeur des cales et la position sur le vélo dans son ensemble doivent recevoir la plus grande attention.

De même, l’utilisation de grands braquets concentre la pression sur les pédales en des points précis de la plante des pieds, ce que ces derniers n’apprécient que modérément.

Soulignons aussi que rouler avec des chaussures inadaptées peut déboucher sur des tendinites du tendon d’Achille.

Enfin, lors de températures élevées, vos pieds macèrent dans vos chaussures surtout si celles-ci ne comprennent pas une évacuation de la chaleur appropriée.

Le choix des chaussettes est également important, car elles permettent de se prémunir d’irritations et d’une bonne hygiène des pieds.

$category