Pneus de vélos

Élément décisif du comportement de votre vélo, le choix du pneu est difficile mais essentiel

Pris individuellement, chaque élément constitutif d’un vélo revêt évidemment une importance particulière, tant en termes de performances que de confort et de sécurité. Cependant, à l’instar du cadre, les pneus représentent un élément fondamental de l’anatomie d’un deux roues.

Seuls éléments à être en prise directe avec le sol qu’ils parcourent, la qualité des pneumatiques est donc essentielle. Cette dernière doit aussi répondre aux exigences liées à la pratique, le profil de l’utilisateur, la saisonnalité, le confort, le rendement, la résistance à la crevaison etc.

Les tailles de pneus (largeur, diamètre, hauteur) sont nombreuses, étant fonction de chaque fabricant de roues mais également de normes par pays ou continent (France, USA, Europe). Elément impératif, le diamètre intérieur du pneu doit être en adéquation avec celui de la jante.

Dans la pratique, un pneu présentant un diamètre plus large sera de facto plus confortable sur un sol accidenté, amortissant mieux les secousses. A contrario, un pneu plus étroit favorisera la maniabilité et la vitesse, et réduira les risques de crevaison en raison d’une moins grande surface au sol.

Ceci aura bien entendu une incidence sur le poids, et donc sur celui du vélo tout monté. Les pneus doivent en sus être gonflés selon la pratique (2,5 à 4 bars pour un VTT, 5 à 7 bars pour un vélo de course) et tenir compte du gabarit de l’utilisateur.

Les dessins du pneu (bande striée, nervures, picots, crantage et même clous etc.) favorisent selon le choix effectué soit l’adhérence, soit l’expulsion de l’eau sur sol mouillé, soit la résistance au roulement ou encore la traction.

Fabriqués en mélange de divers tores de gommes de caoutchouc, le pneumatique cache dans sa structure interne une carcasse qui joue sur sa longévité, ainsi qu’une tringle rigide (pour la robustesse) ou souple (pour la souplesse) qui constitue le point de contact avec la jante.

Les plus grands fabricants proposent tous des pneus plus résistants aux structures renforcées pour éviter la mal endémique du pneu, la crevaison, et ce moyennant finances évidemment. Ils peuvent être pleins, disposer d’une bande anti-crevaison ou propres à la pratique sportive (tubeless, boyaux).

Les difficultés à choisir ne manquent donc pas, accentuées par le nombre conséquent de marques (Michelin, Mavic, Schwalbe, Continental, Hutchinson, Vittoria, Maxxis ou encore Vredestein) qui dominent le marché.

Il vous faudra donc bien analyser en amont votre besoin, vos exigences et votre budget avant d’acheter de nouveaux pneumatiques. Que vous soyez débutants ou chevronnés, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un spécialiste du cycle pour confronter votre choix premier.

 

$category