Dépannage VTT

Malgré votre sérieux en matière d’entretien, vous ne pouvez pas être à 100% certain que vous êtes à l’abri d’un incident mécanique lors d’une sortie, d’autant que vous ne pouvez pas contrôler les éléments extérieurs…

Dans la très grande majorité des cas, cette « panne » peut être réparée sur place, à condition bien entendu d’avoir emmené un minimum d’outils dans son sac à dos, sacoche de selle ou de cadre. Surtout ne placez aucun de ces objets dans vos poches !

Bien sûr, on est toujours récalcitrant à se charger outre mesure tant que l’on n’a pas vécu la triste expérience d’une galère…

Cet outillage se constitue d’un kit de base, comprenant une mini-pompe, une chambre à air, un démonte-pneu, une trousse multi-outils (pinces, clefs, tournevis etc.), une clé à rayons, un nécessaire anticrevaison (colle et rustines), un dérive-chaîne et un maillon attache-rapide.

Les plus avertis y adjoindront une cartouche de CO2, des élastiques, des colliers Rilsan, des courroies de cale-pied, du fil de fer et/ou ruban adhésif.

$category