Poste de pilotage VTT

Partir à l’assaut des pistes en sécurité

Vous voici pourvu de votre nouveau VTT, et vous avez hâte de le chevaucher pour partir à l’assaut des pistes en toute liberté. Cependant, encore un peu de patience, car il convient auparavant de réaliser des réglages indispensables pour vous assurer une bonne position.

Le premier de ces réglages concerne la hauteur de la selle. Mathématiquement, les professionnels suggèrent de multiplier la hauteur de l’entrejambe par 0,875 afin de trouver la taille qui se rapproche le plus de votre hauteur idéale de selle.

Ce calcul reste cependant une base de réglage, car à la théorie se heurte la pratique, d’autant que chacun d’entre nous a des spécificités uniques. Placez-vous ensuite sur le VTT, les manivelles dans l’alignement du tube de selle, le talon sur la pédale.

Si votre jambe est tendue (et non hypertendue), votre réglage semble correct.

Vous pouvez le modifier si votre pratique est plus sportive que ludique, en rehaussant la selle de quelques centimètres pour gagner en puissance mais en perdant un soupçon d’agilité.

Si vous vous embarquez sur des descentes marquées ou des circuits demandant une grande maniabilité, baissez cette selle jusqu’à ce que vos pieds touchent le sol. Ainsi, ces derniers vous permettront de préserver votre équilibre le cas échéant.

Une fois la hauteur de selle réglée, reste encore le recul de selle, l’assise, le rapport selle/guidon et la largeur du cintre à paramétrer. Le premier demande de connaître la longueur de vos fémurs et la géométrie du VTT.

Placé sur la selle, placez les manivelles à l’horizontale. A l’aide d’un manche à balai ou d’un fil à plomb, assurez-vous que votre genou passe au centre de l’axe de la pédale, voire légèrement en avant pour trouver le recul qui vous convient.

Pour l’assise, l’important est que vous ayez toujours l’horizon en ligne de mire, ce que seule une selle placée à l’horizontale peut vous garantir.

L’utilisation d’un niveau vous permettra très rapidement de vous en assurer.

L’écart entre la hauteur de selle et celle du guidon doit être compris entre deux et quatre centimètres. Au-delà de cette mesure référence, vos cervicales seront mises à rude épreuve…

Pour les randonnées, un cintre plus redressé permet une position plus agréable.

Pour finir, la largeur du cintre doit, en principe, correspondre à celle des épaules. Si celle-ci n’est pas conforme, il peut en résulter un défaut de maniabilité pour un cintre trop étroit, ou des changements de direction plus difficile s’il est par trop ample.

$category

VELOSTOCKS n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif est de vous aider à trouver le vélo idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

Résultats 1 - 1 sur 1.
  • 3 391,90 €

    Super affaire à ne pas manquer chez E-Cycle votre magasin de vélo électrique qui se situe au Mans qui propose ce VTT électrique BH NITRO qui roule à 45 km/h avec plus de 40% de réduction.

    3 391,90 €
Résultats 1 - 1 sur 1.