Vélo de course rigide

La rigidité d'un vélo de course est importante pour de bonnes performances

Si vous êtes un brin initié au jargon cycliste vous avez évidemment entendu parler de la rigidité d'un cadre de vélo de course.

Sous cette dénomination se cache en fait la faculté du vélo à ne pas subir de déformations et à retransmettre l’énergie déployée par le cycliste.

Vélo de course pas cher

La rigidité, qu’il ne faut pas confondre avec dureté, est obtenue par l’utilisation de matériaux et la structuration des tubes qui composent le vélo.

On parle principalement de rigidité latérale sur les roues avant et arrière, ainsi que de rigidité du boîtier de pédalier.

A aujourd’hui, le carbone est l’étalon or en matière de rigidité, en attendant l’arrivée de nouveaux matériaux composites issus des nanotechnologies.

Qui dit rigidité dit également moindre élasticité et donc confort pour le cycliste, ainsi que plus grande exigence.

Pour tirer la quintessence d’un vélo de course rigide, une vitesse moyenne minimale de 30 km/h est ainsi plus que souhaitable.

Il convient donc de travailler son pédalage pour une plus grande souplesse, sous peine sinon de rapidement s’épuiser.

Outre un cadre rigide, les compétiteurs y adjoignent des roues à jantes en carbone pour un rendement optimal, mais qui pour un utilisateur lambda lui donnera l'impression de rouler sur un bout de bois... La performance a un prix.

 

$category

VELOSTOCKS n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif est de vous aider à trouver le vélo idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.