Vélo de course pour la montagne

L’ascension de cols ne laisse pas de place à l’improvisation. A l’instar du cycliste qui se doit d’être prêt pour franchir cet écueil, le vélo de course se devra d’être adapté car il a son rôle à jouer.

La légèreté du vélo est évidemment un élément essentiel car, en montée, le cycliste s’oppose aux lois de la gravité.

Avec un vélo trop lourd, il ressentira la désagréable impression d’être tiré vers l’arrière.

A ce titre, un cadre en carbone rigide et nerveux est fortement conseillé pour accompagner les changements de rythme, surtout si vous vous lancez à l’assaut de cols mythiques des Alpes ou des Pyrénées.

Assurez-vous de disposer des bons braquets pour maintenir une cadence régulière, tout en vous permettant des largesses si vos jambes vous le permettent quelques envolées.

Un double plateau compact à l’avant et une cassette assez large à l’arrière vous permettront de moduler votre braquet selon vos possibilités du jour.

La pression des pneumatiques est importante, car si vous ne devez pas rebondir pour avoir de l’adhérence, des pneus trop mous donneront la perception de « manger le bitume ».

$category

VELOSTOCKS n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif est de vous aider à trouver le vélo idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.