Equipements VTT

Pour pratiquer le VTT, il faut un minimum d'équipement pour rouler en toute sécurité.

Tout d'abord la tenue. Il faut qu'elle soit la plus confortable possible pour avoir une liberté de mouvement et n'avoir aucune gêne un fois que vous roulez.

On commence par le plus important, le casque. Le port du casque est obligatoire en compétition et est plus que conseillé pour pratiquer le VTT même en randonnée.

Une mauvaise chute sur une pierre peut être fatale donc PORTER VOTRE CASQUE EN TOUTE CIRCONSTANCE.

Pour l'achat de vos chaussures, tout dépend de votre pratique. Si vous faites du VTT en version loisir, vous pouvez utiliser des chaussures de sport classiques.

Si vous pratiquez le VTT en version plus sportive, des chaussures VTT sont conseillées pour avoir un meilleur transfert de puissance sur les pédales.

Les lunettes sont très importantes pour la protection des yeux contre les projections de boue, de pierre ou encore des branches d'arbre sur le parrcours qui pourront vous blesser la rétine. Attention donc de tj mettre une paire de lunettes ou un masque VTT adapté à votre forme de visage afin que les lunettes ne bougeau bout de deux secousses sur la roue avant.

D'autres protections VTT sont disponibles pour les plus casse-cou comme des protections dorsales, des genouillères et coudières pour les fanas de sensations fortes en VTT descente.

$category

Sous-catégories > Equipements VTT

  • Chaussures VTT

    Conseils pour choisir ses chaussures VTT

    Les chaussures VTT doivent être confortables avec une semelle rigide afin de passer toute sa puissance sur les pédales. Comme pour tous les autres équipements du VTTiste, le choix de votre paire de chaussures de VTT est fonction de votre utilisation entre Compétition, Randonnée, Descente, VTT Loisirs.

    Dans un premier temps il faut que la chaussure puisse bien maintenir le talon mais sans avoir trop de points de pression qui pourraient générer des frottements.

    Pour la randonnée, il faut une chaussure plutôt souple et confortable. Pas besoin d'une semelle trop rigide car il faut une chaussure VTT qui soit également adaptée à la marche.

    Certaines chaussures sont montantes, ce qui permet d'avoir un meilleur maintien de la cheville pour marcher sur les parcours rocailleux.

    Si vous êtes un crosseur, vous rechercherez plutôt la légèreté ainsi qu'une semelle plus rigide pour ne pas perde d'énergie lors du pédalage. Les semelles en carbone sont la meilleure solution pour obtenir des chaussures VTT rigides et légères.

    La plupart des systèmes de serrage sont à brides velcro. Ils sont pratiques et rapides à mettre en place. Sur des modèles de chaussures VTT haut de gamme, on trouve également des brides micrométriques qui permettent un réglage très précis du serrage du pied dans la chaussure.

    Pour faire du VTT il faut un bon équipement.

    Acheter une paire de chaussures VTT moins chères avec les magasins de vélo présents sur Velostocks, ces magasins proposent leur prix promo sur des chaussures neuves pour la pratique du vélo tout terrain de fin de série.

  • Casque VTT

    Pour pratiquez le VTT, il faut un casque qui soit adapté à la pratique du vélo tout terrain car on n'utilise pas le même casque pour faire du VTT de descente que pour faire une randonnée en forêt.

  • Casque VTT Integral

    Le casque intégral est obligatoire en VTT dès que la vitesse augmente

    Le casque intégral est obligatoire dès que vous allez commencer à vouloir faire certaines figures ou des compétition de descentes. La vitesse d'un VTT en descente peux froler les 100 km/h ce qui rend indispensable de porter de bonnes protections et un casque intégral si possible muni d'une minerve.

    En effet le casque intégral en VTT permet de protéger l'ensemble du visage en cas de chute grâce à la mentonnière intégrée à la structure du casque.

    Le poids de ce type de casque est plus lourd qu'un casque VTT classique (environ 1 kilo), il est donc utilisé le plus souvent en descente et en freeride, pratique du VTT où l'on prends plus de risque avec la vitesse.

    Attention ne pas porter un casque trop grand, sa prtection serait inefficace et vérifier bien qu'il est au normes EN 1078.

    Enfin de jamais réutiliser un casque qui a pris un choc lors d'une chute, pour infos un chute à 30 km/h corresponds à un saut de 2 mètres sur la tête, de quoi réfléchir et mettre son casque en toute circonstance pour plus de sécurité.

     

  • Masque VTT

    Les masques VTT utilisé le plus souvent avec un casque intégral lors de la pratique du VTT descente ou du Freeride.

    Ces masques sont similaires à ceux utilisés dans le motocross, ils sont tous aérés pour éviter la buée et la protection contre le vent ou en cas de chutes sur le visage est maximale.

    Choisir un masque qui soit ergonomique et fléxible afin de s'adapter parfaitement aux formes de votre visage.

    Certains modèles possèdent jusqu'à 3 couches de mousse pour une meilleure absorption de la transpiration et un confort optimisé.

  • Protection VTT

    Il faut bien se protéger en cas de chute en VTT

    Les casques utilisés pour la pratique du VTT sont quasiment les mêmes que ceux utilisés pour le vélo de route.

    Des protections VTT spécifiques existent sur le marché comme des casques, des coques de protection du dos, du torse, des bras, des jambes.

    Pour certaines pratiques du VTT qui sont plus dangereuses comme le VTT de descente, il est obligatoire de porter un casque intégral afin de protéger le visage en cas de chute car les vitesses atteintes sont très élevées.

    Pensez aussi à des gants solides et une paire de lunettes pour éviter les projections de pierre.

    Un insecte, une projection de pierre ou encore une branche de sapin dans l'oeil et votre sortie peut se finir en cauchemar.

    Une bonne paire de lunettes est obligatoire pour se protéger les yeux et une bonne partie du visage. Les lunettes VTT réduiront aussi le fait d'avoir les yeux qui pleurent à cause de la vitesse.

    Pour la pratique du VTT de descente ou freeride, il est même conseillé de mettre un masque comme ceux utilisés par les pilotes de motocross car la vitesse en descente est très élevée.

    Une chute en VTT s'amortit par les mains. Il faut donc obligatoirement porter des gants afin de protéger la paume de vos mains et pouvoir ainsi repartir après la chute en pouvant encore tenir votre guidon.

  • Gants VTT

    L'achat d'une paire de gants VTT est à prendre très au sérieux.

    Choisissez les avec un rembourrage complet au niveau de la paume de la main, mais également avec des coques de protection au niveau des phalanges et des doigts.

    Une bonne paire de gants pour la pratique du VTT doit rester assez souples pour favoriser le feeling avec les poignées et les leviers de freins, des gants trop épais, trop grands ou trop petits vous pénaliserons dans votre façon de piloter votre VTT.

    Par temps froid, il existe des modèles de gants étanches mais qui permettent l'évacuation de la transpiration, ces gants sont fabriqués avec des tissus comme le Gore-Tex, le Windtex etc...

    En cas de froid en dessous de zéro une paire de sous-gant en soie vous permettra de ne pas avoir les mains et les doigts engourdis.

  • Coudières VTT

    Prendre une descente en VTT à pleine vitesse demande des protections adaptées en cas de chute.

    Les coudières protègent les avant-bras de façon efficace car lorsque l'on tombe ce sont les mains qui tape en premier plus sur les coudes qui seront soit rappés soit fracturés.

    Pour ce type de protection, n'hésitez pas à investir dans du bon matériel bien adapté à votre morphologie car il existe des tailles différentes afin que vos coudières restent bien en place.

  • Genouillères VTT

    Attention au retour de pédales dans les tibias

    Les genouillères sont très utiles surtout en descente ou en Freeride ou les blessures au jambes et surtout aux genoux ou aux tibias car lors d'une chute une pierre ou un obstacle sont vite arrivés sans parler des blessures dues aux retour de pédales.

    Des genouillères vous aideront à vous engager plus franchement dans certains passages, choisissez les à votre taille de molets pour éviter qu'elles ne bougent en pédalant.

  • Protège colonne vertébrale

    Attention au chute sur le dos en VTT.

    Les protections dorsales ne sont pas obligatoires en VTT freeride mais sont fortement conseillées. En effet une descente peux s'avérée piègeuse et une chute n'est jamais prévisible.

    Le meilleur moyen d'anticiper une blessure est de bien ce protéger en s'équipant d'un coque de protection dorsale similaire à celles utilisées en moto.

    Différents modèles de protection dorsales sont disponibles sur le marché, soit des protections qui ciblent uniquement la colonne vertébrale soit des gilets qui vous protègerons complètement même au niveau des côtes et le thorax afin de prévenir des blessures dues au choc dans le guidon en cas de chute sévère.

  • Maillot VTT

    Choisir un maillot adapté à sa pratique du vélo tout terrain

    Que ce soit un maillot à manches longues (plus rassurant en cas de chute) ou un maillot à manches courtes, les tissus flottant légers sont légion au sein d'un peloton de VTtistes.

    Choisir une taille de maillot au dessus de la votre car les protections VTT provoque une sur-épaisseur et doivent être mis en dessous du maillot.

    Les matières utilisée pour les maillots VTT sont transpirantes et permet une bonne évacuation de la chaleur et de la transpiration.

    L'été si vous choisissez des couleurs claires, sachez que vous aurez moins chaud, l'hiver opté pour des maillots munis de plusieurs couches dont une en polaire ce qui vous protégera correctement du froid.

    En cas de pluie le classique coupe vent imperméable est obligatoire, pensez toujours à l'avoir sur vous dans le coin d'une poche dès que l'automne arrive.

  • Short VTT

    Le VTT provoque beaucoup de choc, un bon short ou cuissard est nécessaire

    Si vous pratiquez le vélo tout terrain régulièrement vous savez qu'il faut s'équiper d'un short adapté à votre pratique du VTT.

    Si vous faites de longues randonnées, le mouvement de pédalage peux provoquer des échauffements et de multiples traumatismes dus au chocs sur la selle.

    Choisissez donc un short VTT équipé d'un fond de cuissard comme pour le vélo de route. Ils sont discrets et vous permettront de faire plusieurs de selle sans avoir de douleurs au périnée.

    Du point de vue des performances, choisissez un modèles assez amples pour ne pas être géné dans le mouvement de pédalage.

    Enfin il faut bien sûr que le tissus utilisé pour la fabrication soit robuste et respirant, préférence au short VTT muni d'une bande extensible qui permet au short de rester en place quelque soit la position sur le VTT.

  • Sac à dos hydratation

    Pour avoir une bonne autonomie lors d'une sortie VTT enduro il vous faudra acheter un sac à dos d'hydratation qui aura plus de capacité en litres qu'un simple bidon.

    L'avantage du sac à dos d'hydratation c'est qu'il permet de boire votre boisson énergétique tout en conservant les mains sur le guidon pour plus de sécurité.

    N'oubliez pas de boire 10 à 20 cl par petites gorgées toutes les 10 min lors de vos sorties pour ne pas risquer une baisse de performances sur un coup de chaud.

    Certains modèles de sacs proposent même des poches de rangement qui permettront d'enmener quelques outils pour une réparation d'un pneu, en effet les bretelles et la sangles permettent de transporter confortablement sans mal au dos plusieurs kilos.