Catalogue

Promotions

Conseils vélo course

Il existe désormais beaucoup de modèles de vélos de course.

Le nombre de marques et donc de possibilités de montage d'un vélo de course complet sont de plus en plus nombreuses, ce qui rend le choix au moment de l'achat beaucoup plus difficile.

Le nombre de pratiques différentes du vélo de route fait également partie des critères de choix, car chacun à une façon différente d'utiliser son vélo, compétition, cyclosportive, randonnée cyclo, balade en famille.

Vélos de course compétition.

Si vous désirez faire de la compétition diriger vous vers des modèles de vélos en carbone léger en rigides pour avoir le maximum de rendement et de performances lors de vos sorties et de vos courses.

Vélos de course cyclosport.

Pour le cyclosportif, il existe désormais des vélos de course qui possède une géométrie adaptée à ce type de pratique qui nécessite de passer parfois 5 heures sur le vélo.

La marque américaine Trek propose même sur certains modèles haut de gamme, deux géométries différentes, appelées H1 et H2 qui permettent d'avoir une position plus ou moins allongée sur son vélo.

Il faut donc un cadre qui propose une position relativement confortable et que ce cadre soit conçu pour absorber correctement les vibrations de la route.

Une autre solution pour les connaisseurs et passionnés de vélo, c'est de se faire faire un vélo sur mesure afin d'être sûr que son cadre sera 100% adapté à votre morphologie et votre coup de pédale.

Vélos de course de randonnée

Pour le vélo randonnée et celui qui cherche juste un bon vélo pas trop lourd pour faire une sortie le dimanche entre copains, un vélo de course en aluminium d'entrée de gamme suffira amplement pour ce type de pratique, on en trouve des bien équipés à partir de 900 euros.

Il faut savoir que le mouvement de pédalage est un mouvement répétitif et très technique. Pédaler avec un mauvais réglage de cales ou une position trop basse ou trop haute sur la selle d'un vélo de course, c'est comme courir avec des chaussures trop petites ou trop grandes, vous allez souffrir de douleurs qui vont vous gâcher votre plaisir.

Prendre les conseils d'un spécialiste du vélo.

Si vous avez la possibilité de vous renseigner auprès d'un responsable de magasin de vélo qualifié, celui-ci pourra vous conseiller et vous proposer une prise de côtes afin de ne pas vous tromper lors du choix de la taille de votre cadre.

Un spécialiste pourra vous apprendre les rudiments pour le choix des braquets de votre vélo de course en fonction de votre région et mieux connaitre le fonctionnement de son dérailleur pour pouvoir mieux gérer son effort sur la durée.

Toutes les disciplines du vélo de course sur route nécessitent parfois le choix d'un vélo spécifique, surtout lorsqu'il s'agit de course contre la montre, car la position du cycliste sera différente que sur une épreuve en ligne.

En effet le coureur doit avoir un meilleur coefficient de pénétration dans l'air afin de gagner quelques précieuses secondes, c'est pour cela que la position sur le vélo sera donc beaucoup plus allongée.

Certains vélos de course sont optimisés pour mieux pénétrer dans l'air comme les vélos de contre la montre.

Les nouveaux cadres de vélos de route sont eux aussi passés par des essais en soufflerie pour être plus efficaces et gagner quelques watts à grande vitesse comme le Scott Foil, le Canyon Aeroad ou encore le Specialized Venge.

L'intérêt de rouler sur route avec un vélo de course vient du fait qu'il permet de rouler longtemps sans avoir à faire trop d'effort, car le nombre de vitesses d'un vélo de compétition est en général de 20 vitesses (sauf pour les groupes Campagnolo qui sont en 22 vitesses).

Cela permet de passer toutes les difficultés d'un parcours sans dépenser trop d'énergie, il suffira ensuite de bien gérer son braquet vis-à-vis de ses capacités.

Le vélo de course est bien sûr très bon pour la santé, car dans un premier temps le vélo est un "sport porté" comme la natation, ce qui ne nuit pas aux articulations si on reste raisonnable avec les braquets.

Ensuite le vélo est très bon pour le coeur, car c'est un sport d'endurance qui va favoriser la consommation des graisses responsables du surpoids, donc pour maigrir facilement, faites du vélo de route au moins une fois par semaine.
 

$category

Sous-catégories > Conseils vélo course

  • Monter un col

    Il faut un bon rapport poids/puissance pour monter un col

    Galibier, Ventoux, Izoard, Hautacam, Alpe d’Huez, Aspin, Luz-Ardiden, Tourmalet, Croix de Fer, Aubisque, Télégraphe…

    Autant de noms qui jalonnent la conscience collective, bercés par les exploits des coureurs du Tour de France depuis un siècle, qui ont fait et font rêver tout cycliste.

    Majestueuse et imposante, la montagne fait également peur.

    Aborder un col, quel qu’il soit, est une épreuve et ce quel que soit son niveau. Même les plus grands grimpeurs de l’histoire révèrent ces ascensions avec humilité à l’heure de se mesurer avec ces géants.

    Pour autant, de nombreuses idées reçues tétanisent voire rebutent certains cyclistes dès que la route s’élève, au point de s’en faire une montagne.

    Franchir ces cols n’a rien de simple certes, mais ne revêt rien d’impossible, à condition d’y être préparé et de suivre quelques conseils.

     

  • 51 ou 53 dents sur le grand plateau

    Vous hésiter entre un double 51 ou un 53 sur votre pédalier ?

    Pour mesurer le gain en vitesse avec un changement de plateau, il vous suffit de prendre conscience de votre puissance musculaire pour pouvoir emmener un plus gros braquet.

    Chacun doit en faire sa propre expérience mais certains cyclistes légers et bien entrainés et qui n'ont pas de grosses cuisses arrivent à emmener du braquet sans problème.

    Conseil d'achat pour choisir le bon développement.

    Si vous roulez souvent en course un 53 voir un 52 sont indispensables pour rouler vite sans mouliner inutilement et faire monter le rythme cardiaque au dessus de votre niveau aérobie.

    Testez un 53 dents si vous roulez sur un 51 vous aurez la possibilité de récupérer sur le plat et donc d'être capable de relancer dans la bosse du circuit sans vous mettre dans le rouge.

    Avoir le bon rendement

    Vous serez sans doute moins nerveux dans les relances mais l'avantage d'un plateau de 53 dents vous apportera du couple dans les faux plats.

    Il est vrai qu'il ne faut pas oublier qu'il faut de l'entrainement en puissance pendant des années pour pouvoir pousser un 53 à ses limites, mon conseils est de toujours utiliser un 51 voir un 50 avec une cassette 11-21 et cela pendant plusieurs mois si vous redémarrez une activité cycliste afin d'habituer vos muscles à bien apprendre le geste de pédalage en vélocité.

    Vélocité ou puissance dans le pédalage

    Une fois le geste de pédalage acquis, ce qui veux dire de pouvoir tourner les jambes à plus de 90 tours/min de moyenne sur une heure et celà sur le grand plateau, vous pourrez penser à essayer un 53 dents pendant un entrainement hivernal.

    Le 53 dents vous poussera à pédaler lentement au risque de devenir un coureur type "diesel" mais celà vous permettra d'augmenter facilement votre vitesse moyenne surtout si vous poussez régulièrement un 53x12 sur une heure.

    Si vous travaillez ce type de pédalage à une fréquence cardiaque maximale, cela permet d'augmenter votre capacité anaérobie car les efforts demandés seront plus importants.

    Optimisez votre puissance musculaire

    Pour voir la différence et le gain obtenu après vos heures d'entrainement, remontez votre 51 au bout de deux mois et faites le bilan avec l'aide de votre cardio compteur sur un circuit que vous connaissez bien, vous serez surpris du résultat.

    Pour faire simple le 53 peux servir à prendre de la puissance musculaire pendant l'hiver, ensuite pouvoir l'emmener en course demande de la puissance mais attention de ne pas être trop gourmant si c'est votre première saison de compétition.

    Attention, l'utilisation de gros braquets pourra provoquer des douleurs musculaires importantes voir des lésions plus graves si le mouvement de pédalage n'est pas maîtriser ou si votre matériel comme les chaussures, vos cales et vos pédales ne sont pas au top.

    Un 53 dents en course

    Tactiquement en course l'utilisation d'un 53 vous obligera à passer plus souvent le petit plateau en cas de grosses bosses alors qu'un 51 permet de garder le grand plateau même dans les côtes sévères.

    Pour avoir un bon rendement il vous suffira de monter une cassette avec 25 dents pour gicler et en remettre une couche une fois en haut de la difficulté.

    Les heureux propriétaires d'un groupe électrique de type Shimano Di2 ont désormais un avantage sur les autres coureurs dans ce type de situation car le passage du petit au grand plateau est très rapide, du coup l'utilisation en course du 53 avec un groupe électrique sera facilité.

     

  • Pédalier double triple ou compact

    Entre double, triple et compact, faites son choix pour un pédalier

    Certaines marques de vélo proposent les trois types de transmissions sur un même modèle par soucis de correspondre au plus grand nombre de pratiquants.

    Si vous hésitez dans votre choix entre un double plateau et un pédalier compact, sachez que le double est plus léger et plus sportif alors que le compact convient à des cyclosportifs.

    Les cyclistes qui enchainent les kilomètres sur n'importe quelle route de montagne ou sur plat à allure plus modeste mais qui veulent un vélo léger vont choisir le pédalier compact, il suffira de changer la cassette en fonction des diffucultés à passer.

    Pour le cas du triple plateau, il se destine aux cyclosportifs qui ne veulent pas faire de mécanique et qui affrontent tous les reliefs durant leur saison et qui veulent se sentir rassurés par l'étendue des développements proposés.

  • Reprendre le vélo de course après une coupure

    Suite à un arrêt complet de plusieurs mois une reprise du vélo de course doit se faire en douceur.

    Votre vélo de course dors dans votre cave ou votre garage depuis plusieurs années mais votre passion pour le vélo vous rattrape car vous avez plus de temps à allouer pour reprendre une activité physique.

    Avant de vous lancez le défi de monter un col comme le mont Ventoux voici quelques conseils pour réussir votre retour en vélo sur la route en toute sécurité.

    Le retour en selle peux être un moment délicat à passer car si la coupure à durée plusieurs années centaines règles sont à retenir.

    Avant toute chose un bilan de santé complet s'impose afin de savoir si au niveau sanguin et cardiaque tout votre organisme fonctionne parfaitement et est apte à reprendre une activité sportive.

    Pour la motivation qui risque d'en prendre un coup au bout de quelques centaines de kilomètres d'entraînement, essayer de trouver un compagnon de route dans la même situation que vous, cela augmentera vos chances de progression et stimulera vos sorties en faisant quelques accélérations en bosses ou des sprints pancartes sur le plat.

    Il faudra donc reprendre en douceur sans ce donner d'objectifs trop difficiles à atteindre pour ne se démotiver trop vite, prenez le temps de vous faire plaisir en réalisant des vitesses moyennes raisonnables comprises entre 22 et 26 kilomètres par heure sur des parcours de 20 à 60 km.

    Lors de vos premières sorties essayer de rouler minimum deux ou trois fois par semaine cela vous permettra de retrouver vos sensations sur votre geste de pédalage et de vérifier si votre position sur le vélo ne vous apporte pas de douleurs.

    Ensuite vous pourrez augmenter le temps de vos sorties de façon naturelle car vos aurez déjà acquis au bout de 6 semaines un nombres de kilomètres suffisant pour rouler plus vite sans faire des efforts violents qui serait dangereux au niveau cardiaque.

    D'ailleurs l'achat d'un cardiofréquencemètre est obligatoire pour contrôler de façon précise votre progression et éviter de griller des étapes en montant votre cœur trop haut en pulsations sur les premières semaines de reprise.

    Il faut savoir que pour retrouver un bon souffle il faut environ dix à quinze semaine en fonction de la longueur de votre arrêt d'activité sportives.

    Une fois le souffle retrouvé viendra la partie de développement musculaire, il faudra trois mois de vélo en suivant un bon régime alimentaire pour réactiver les fibres des quadriceps des cuisses, si vous avez les moyens, acheter un electrostimulateur, cela permet de récupérer plus vite de la masse musculaire et de la force ainsi que de la résistance sans fatiguer votre cœur.

    Une fois le travail d'endurance réalisé il faudra commencer par des séances de sprints courts en étant pas complètement à fond afin de ne pas agresser votre corps, monter progressivement en puissance et prenez le temps de récupérer à 90% avant de refaire un sprint.

    Les 4 étapes à suivre pour une reprise en douceur

    1/ Bilan de santé approfondi avec une ciste chez un cardiologue après un test d'effort.
    2/ Effectuer Un travail de fond très régulier et progressif qui permettra de travailler le coup de pédale et améliorer votre moyenne horaire sans fatigue supplémentaire
    3/ Effectuer un travail d'entraînement des fibres musculaires dites rapides en effectuant des sprints courts pour travailler l'explosivité et la puissance pour mieux tenir les accélérations.
    4/ Dernières étapes faire des séances en intensité maximale avec un travail au seuil et en changeant de rythme souvent pour augmenter votre puissance maximale aérobie.

    Attention donc lors de votre reprise à toutes les douleurs dans la poitrine durant l'effort ou après l'effort car cela peux être produit par une artère bouchée ou un coeur fatigué.

    Regarder également si dans votre famille il n'y a pas d'antécédent de mort subite ou de problème de mauvais cholestérol ou d'asthme car dans ce cas il faudra être encore plus attentif et progressif lors de votre reprise de votre activité du vélo de route.

    Arrêter de fumer avec le vélo de course

    Pour les fumeurs, une reprise du vélo ne sera que bénéfique car ils se rendront compte rapidement de la nocivité du tabac sur leur capacité pulmonaire et donc la récupération du souffle après un effort.

    Un arrêt ou une baisse de consommation de tabac est possible de façon progressive avec une reprise du vélo.

    En effet le besoin de fumer après une sortie vélo ne sera pas immédiat ce qui permettra aux fumeurs d'espacer les prises de tabac jusqu'à un arrêt complet et cela sans avoir à mettre de patch.

    Les effets secondaires de l'arrêt du tabac comme la nervosité ou l'envie de manger peuvent être compensées par des sorties vélo quotidienne même si votre sortie ne dure que 30 minutes à 1 heure.

    Au bout de 15 jours de sevrage le fait de faire du vélo vous permettra de mieux contrôler votre consommation jusqu'à un arrêt complet qui sera possible au bout de 2 mois d'entraînement régulier sur le vélo.

    Pour les fumeurs les plus accros renseigner auprès de votre médecin car la reprise devra se faire tout en douceur en se faisant aider avec la pose de patchs.

  • Etirements vélo de course

    Le vélo de course demande un minimum d’étirements en amont de l’effort

    Comme toute activité sportive, la pratique du vélo de course demande un minimum d’étirements en amont de l’effort qui va solliciter vos muscles et vos articulations.

    Ces exercices ne sont pas à prendre à la légère et peuvent prévenir bon nombre de pathologies.

    Avant chaque sortie, 5 minutes pour échauffer et mettre en alerte votre corps ne seront pas du luxe, surtout si vous enchaînez rapidement sur un rythme soutenu.

    Progressivement, marchez, sautillez, effectuez des génuflexions, maintenez en allongement un muscle, sollicitez vos cervicales etc.

    Attention, il ne s’agit là que d’étirements, qui ne visent absolument pas à rechercher des amplitudes maximales qui mettraient à mal vos articulations. Tout signe de douleur est aux antipodes de l’effet recherché…

    Vos muscles se doivent d’être réactifs et non contractés par l’effort.

    A l’issue de votre sortie, astreignez-vous à une nouvelle séance d’étirements, en insistant tout particulièrement sur les masses musculaires dites postérieures (ischio-jambier, fessier, quadriceps, psoas, lombaires, cuisses) sans oublier les cervicales.

    Voici quelques exercices adaptés à chaque partie du corps. Ils peuvent être reproduits à plusieurs reprises, et ne sont bien entendu pas exhaustifs.

  • Douleurs vélo de course

    Quel que soit le cycliste, son niveau, sa pratique du vélo de course, son expérience, sa souplesse etc., il peut toujours être sujet à diverses pathologies liées à l'utilisation de son vélo.

    Si le cyclisme est un sport assis, il n'en est pas moins un sport, parfois très exigeant pour le corps !

    Ses pathologies sont nombreuses. Elles touchent ainsi cervicales, poignets, dos, genoux, pieds ou encore les muscles qui, soumis à des tensions et des sollicitations du fait de l'effort peuvent se montrer réfractaires en émettant une alerte voire davantage.

    Bien les connaître permet d'y déceler les défauts liés à la position sur le vélo, voire les réglages qui doivent être réalisés pour les faire disparaître sans être forcément obligé de recourir à une étude posturale ou... abandonnez la pratique du vélo...

  • Réglage position vélo course

    Etre bien assis sur son vélo demande du temps pour trouver la bonne position

    Une position correcte sur un vélo de course est gage d'amélioration des performances, mais sachez qu'il vous faudra des années avant de trouver la position idéale au milimètres près.

    Pour aller droit au but, un des éléments le plus importants à régler sur un vélo de course c'est la selle, elle doit être toujours bien réglée car cela détermine le rendement et le confort du pédalage.

    La pratique du vélo route demande des réglages parfaits

    Le selle doit être fixée à l'horizontale sur le chariot de la tige de selle ou bien légèrement inclinée vers l'avant si vous utilisez un vélo de triathlon ou un vélo de contre la montre.

    Une bonne hauteur de selle doit permettre au genou d'être légèrement fléchi lorsque la pédale est en bas et garder toujours en tête qu'un bonne position doit-être le plus confortable possible pour pouvoir rouler plus de 3 heures sans douleurs.

    Les douleurs en pédalant sont généralement dues à un mauvais réglage de position

    Si votre selle est trop haute, vous allez vous déhancher en pédalant ce qui provoquera une fatigue et des douleurs au niveau du dos.

    > Une douleur derrière le genou, c'est une selle trop haute.

    > Une douleur sur le devant du genou, c'est une selle trop basse.

    Trouver le bon réglage des composants

    A : Réglage de l'allonge
    D : Réglage de position plus ou moins aérodynamique
    Rs : Réglage du recul de selle
    Hs : Réglage de la hauteur de selle

    Voici la formule pour calculer votre hauteur de selle :

    Hs=[0,883xe]+[1,11-c/j]x50
    Hs : hauteur de selle
    E : entrejambe
    C : longueur du fémur
    J : ligueur du tibia

    Une vidéo pour vous aider au bon réglage de votre position

    Les analyses biomécanique qui ont été faites dans le cyclisme prennent en compte deux facteurs pour situer les points maximum d'effecacité : la force et la vélocité.

    En effet un mouvement de pédalage plus rapide avec moins de force pourra permettre d'aller plus vite qu'un pédalage en force avec un gros braquet.

    Il s'agit donc d'avoir des réglages de recul de selle et de hauteur de selle sur votre vélo de route qui permettent une cadence de pédalage rapide sans avoir de mouvements parasites qui pourraient créer des douleurs.

    Une cadence de pédalage élevée apporte donc de la vitesse sans avoir à s'épuiser à appuyer sur les pédales, c'est l'énergie cinétique du pédalage qui fait une bonne partie du boulot d'où une économie d'énergie non négligeable sur une longue distance.

    Bradley Wiggings est un exemple de coureur qui optimise au maximum sa cadence de pédalage avec son pédalier ovale, ce qui lui permet de gagner encore quelques kilomètres par heure lors d'un contre la montre.

  • Coût d'entretien d'un vélo de course

    Attention au coût d’usage de certains vélos de course haut de gamme qui sortent des standards habituels.

    Quand on achète on pense d’abord au prix du vélo, mais certaines marques de pièces et d'accessoires sont chères en remplacement ou réclament des outils spécifiques pour pouvoir les réaliser.

    En cas de casse ou lors des remplacements des pièces d’usure, un groupe Shimano Dura-Ace, un Campagnolo Super Record ou un Sram Red impose des pièces de qualité, même si ce matériels est très endurant il faut y penser en cas de problème.

  • Vélo de course débutant

    Vous avez décidé de vous lancer dans la pratique du vélo, et ce au travers d’un vélo de course. Saluons ce choix qui ne pourra qu’être bénéfique pour votre santé. 

    Cependant, quelques conseils voire mises en garde sont utiles avant de choisir votre futur compagnon.

    Un vélo de course est par définition exigeant, comprenez qu’il demande une cadence de pédalage minimale pour être efficient et qu’il va susciter des contraintes pour votre corps et ses articulations.

    Pour débuter, misez avant tout sur le confort afin de monter en gamme progressivement. De même, optez pour une grande largesse au niveau du groupe de transmissions.

    La légèreté et le niveau d’équipement seront la cerise sur le gâteau à condition qu’ils entrent dans le budget que vous avez défini. Un vélo de course en aluminium sera suffisant, le carbone étant par trop exigeant pour débuter même si certains modèles de moyen de gamme permettent de trouver un peu de confort.

    Des modèles de grande marque sont disponibles à partir de 1200 euros. Si vous souhaitez vous astreindre à une pratique régulière voire intense, consultez le marché de l’occasion car votre achat pourrait rapidement devenir caduque.

    Un premier achat en occasion vous permettra de définir votre niveau et le comportement que vous attendez d’un vélo de course, et vous pourrez ainsi opter par la suite pour un vélo neuf digne de vos attentes.

  • Vélo de course à plus de 50 ans

    Avoir plus de 50 ans n’interdit en rien la pratique d’une activité sportive.

    Faire du vélo à plus de 50 ans est une activité sportive qui préserve la santé et augmente l’espérance de vie.

    A ce titre, sport d'endurance, la pratique du vélo de course est une des réponses à la surcharge pondérale et aux défaillances cardio-vasculaires.

    Pratiqué de concert avec une autre activité (natation, marche, gym etc.), le cyclisme permet aux seniors de ne pas tomber dans la sédentarité.

    Vélo de course pas cher

    Toutes les occasions sont bonnes pour les actifs comme les retraités d’utiliser leur vélo pour une balade ou une course FFC en Départementale D4.

    Faire du vélo de course a également pour avantages de faciliter la circulation sanguine du fait qu’elle sollicite les muscles du corps, de les tonifier mais aussi de mobiliser l’équilibre et l’adresse de l’utilisateur.

    A l’instar de cyclistes plus jeunes, quelques principes simples doivent être respectés.

    Un bon échauffement avant une sortie sportive, une hydratation régulière et bien entendu le port du casque de lunettes et de gants.

  • Vélo de pro

    Rouler sur un vélo de pro c'est possible.

    Attention le prix d'un vélo de course utilisé sur le Tour va vous obligez à avoir un portefeuille ou bien une tirelire bien remplie car l'achat d'un vélo de pro coûte en moyenne entre 5 000 et 14 000 euros.

    Les vélos des coureurs professionnels du Tour de France ressemblent à ceux qui sont en vente dans votre magasin de vélo habituel. Même couleur, même équipement mais la ressemblance s'arrête là car la plupart des coureurs qui sont les leaders du Pro Tour doivent avoir des vélos fabriqués sur mesure par les marques qui les sponsorisent.

    Il y a même des coureurs qui font fabriquer leur selle de vélo sur mesure, afin de pouvoir correctement présenter la marque sponsor mais en gardant une coque qui convient parfaitement à son fessier.

    Faire de la compétition en cyclisme sur route oblige à avoir un matériel de TOP si vous désirz être performant.

    Faire du vélo en compétition ne s'imporvise pas, le matériel doit être le meilleur possible afin que lorsque vous produisez votre effort le maximum de watts passent sur la roue arrière sans déperdition, ce n'est pas aussi simple à dire qu'a faire car beaucoup de paramètres entre en ligne de compte sur une course à étapes.

    Rouler sur un vélo de PRO ? Le rêve est réalisable à partir de 5000 euros.

    Choisir d'acheter le même vélo qu'un coureur pro peux s'avérer un bon investissement si vous faites beaucoup de kilomètres en voulant rouler le plus vite possible, par contre si votre objectif est d'avoir du confort passez votre chemin car un vélo de course de pro sera très rigide et il n'y a que les certains fessiers qui pourront s'y habitués.

    Sur le même principe, les dix machines restantes s'affronteront au cours de cinq matches au second tour. Un troisième tour opposera les cinq vainqueurs des matches du deuxième tour et celui qui aura reçu le plus de votes parmi les éliminés. Les trois matches serviront à désigner les quatre demi-finalistes (trois vainqueurs et un repêché). Les deux vainqueurs de ces demi-finales pourront s'affronter dans notre grande finale des 16 et 17 février.

    Quelques exemples de vélos de Pro, le Specialized S-Works Venge, le Giant Propel Advanced SL, Lapierre Aircode, Canyon Aeroad CF 9.0, Cannondale SuperSix Evo Team, Merida Scultura CF Team, Dogma 65.1 Think 2, Specialized S-Works Tarmac SL4, Focus Izalco Max, Bianchi Oltre XR.2, Ridley Noah Fast, Canyon Ultimate CF SLX 9.0, Trek Madone, Colnago M10, BMC Impec, Scott Foil, Cervelo R5.

    Caratéristiques de quelques modèles de vélos de course de Pro :

    Giant Propel Advanced SL - Giant-Alpecin

    Giant Propel Pro Tour

    Cadre : Propel Advanced SL monocoque carbone
    Fourche : carbone 1’’1/8 – 1’’1/2
    Roues : Shimano Dura-Ace C75 à l’arrière, Shimano Dura-Ace C50 à l’avant
    Pneumatiques : boyaux Vittoria Corsa SC
    Pédalier : Shimano Dura-Ace/capteur de puissance Pioneer 53×39
    Poignées : Shimano Dura-Ace DI2
    Dérailleurs : Shimano Dura-Ace DI2
    Cassette : Shimano Dura-Ace 11×28
    Freins : intégrés
    Cintre et potence : Pro Vibe
    Tige de selle : intégrée
    Selle : Pro Falcon
    Pédales : Shimano
    Porte-bidons : Elite
    Poids : 7 kg

    Specialized Tarmac S-Works - Astana

    Specialized Tarmac S-Works Astana Pro Tour

    Cadre : Specialized Tarmac S-Works monocoque carbone
    Fourche : carbone (roulements en fonction de la taille du cadre)
    Roues : Corima S+ 47 mm
    Pneumatiques : boyaux Veloflex
    Pédalier : capteur de puissance SRM S-Works/plateaux Campagnolo Super Record 11 53×39
    Poignées : Campagnolo Super Record
    Dérailleurs : Campagnolo Super Record
    Cassette : Campagnolo Super Record 11×27
    Freins : Campagnolo Super Record
    Cintre et potence : FSA K-Force Light
    Tige de selle : FSA K-Force Light
    Selle : Specialized Body Geometry Romin
    Pédales : Look Aeroblade
    Porte-bidons : Tacx Tao Carbon
    Poids : 6,9 kg

    Canyon Aeroad CF SLX - Katusha

    Canyon Pro Katusha Pro Tour

    Cadre : Canyon Aeroad CF SLX monocoque carbone
    Fourche : Canyon Aeroblade SLX
    Roues : Mavic Cosmic Carbone Ultimate
    Pneumatiques : boyaux Mavic Yksion Pro
    Pédalier : Shimano Dura-Ace 53×39
    Poignées : Shimano Dura-Ace DI2
    Dérailleurs : Shimano Dura-Ace DI2
    Cassette : Shimano Dura-Ace 11×25
    Freins : Shimano Dura-Ace
    Cintre et potence : Canyon H11 Aerocockpit
    Tige de selle : Canyon S27 Aero VCLS
    Selle : Italia Flite
    Pédales : Shimano
    Porte-bidons : Elite
    Poids : 6,9 kg

    Lapierre Xelius EFI - FDJ.fr

    Lapierre FDJ Aircode Pro Tour

    Cadre : Lapierre Xelius EFI monocoque carbone
    Fourche : carbone
    Roues : Shimano Dura-Ace C75 à l’arrière, Shimano Dura-Ace C50 à l’avant
    Pneumatiques : boyaux Shwalbe One
    Pédalier : Shimano Dura-Ace 53×39
    Poignées : Shimano Dura-Ace DI2
    Dérailleurs : Shimano Dura-Ace DI2
    Cassette : Shimano Dura-Ace 11×28
    Freins : Shimano Dura-Ace
    Cintre et potence : Pro Vibe
    Tige de selle : Pro Vibe 7S
    Selle : Fi’zi:k Arione
    Pédales : Shimano
    Porte-bidons : Elite
    Poids : 6,9 kg

  • Course de vélo Sarthe

    Vous aimez faire du vélo de course et vous recherchez des dates de compétitions.

    Le calendrier des courses de vélo FFC et FSGT de l'année 2014 dans le département de la Sarthe ainsi que les résultats des courses de vélo sur route pour les catégories D1, D2, D3, D4, D5.

  • Choisir ses roues de vélo

     Pour choisir une paire de roues pour votre vélo de course, considérez les roues comme un achat indépendant de votre vélo.

    Lors d'un achat d'un vélo neuf, vous avez certainement acquis des roues « premiers prix » que vous utiliserez pour l’entraînement, il faudra alors penser à les changer par des modèles ultralégers pour la montagne ou très aérodynamiques pour les épreuves plates si vous êtes un bon rouleur.

    Cyclosportif ou coursier, routes vallonées ou montagne, le nobre de roues disponibles sur le marché est important, faire son choix parmis toutes les marques de roues peux devenir difficile en fonction de différents critères comme votre budget et votre pratique du cyclisme.

    Si vous êtes un cycliste de plus de 80 kg attention à ne pas vous dirigez vers des modèles trop légers car les sollicitations de la puissance que vous aller développer en plus de votre poids risque de poser des problèmes de torsions sur sur les rayons et donc une perte d'efficacité.

    Autre point important le choix du matériaux, roues en aluminium ou roues en carbone tout dépends de ce que vous voulez en faire car les gros rouleurs qui font 100 kilomètres tous les deux jours par tous les temps auront besoin d'une paire de roues robustes et fiables dans ce cas rouler sur des roues en carbone devient un luxe.

    Pour ce type de pratique intensive, des roues en alu offrirons forcement un meilleur compromis performances durabilité surtout au niveau des zones de freinage qui s'useront plus vite sur des roues en carbone.

  • Révision de son vélo de course

    Préparation de son vélo avant une cyclosportives ou une compétition

    La majorité des cyclistes qui pratiquent le vélo de route ne possède qu'un seul vélo qui va leur servir à rouler a rouler autant en hiver qu'en été.

    Votre vélo de course est donc utilisé aussi bien à l'entrainement que pour les courses que ce soit des cyclosportives avec beaucoup de kilomètres que des courses sur circuit type Départementale ou Régionale, arrivé au niveau National, le club ou l'équipe fournis en général au coureur un vélo d'entrainement et un vélo pour les compétitions.

    Malheureusement avoir deux vélos n'est pas donné à tous le monde surtout si on débute dans le cyclisme et lorsque la fin de l'entraînement hivernal arrive certaines pièces de votre vélo ont été soumises à rude épreuve surtout si vous êtes sorti souvent sous la pluie.

    Lorsque le printemps arrive vos efforts à l'entraînement ne doivent pas être gâchés par des ennuis mécanique lors de votre première épreuve.

    Il faut donc prendre le temps devient vérifier certains points importants la semaine précédente de votre première cyclo.

    Cette révision prendra en compte tous les éléments de sécurité comme le système de freinage mais aussi votre position sur le vélo devra être vérifier et régler en cas de changement de matériel pour une selle ou des nouvelles pédales par exemple.

    Vérifier également le contenu de votre sacoche de dépannage qui doit contenir l'ensemble des produits en cas de crevaison.

    Éléments de sécurité important les cales de vos chaussures devront être neuves afin d'éviter de déchausser dans un sprint ce qui pourrait provoquer une chute sévère.

    Le système de transmission sera l'élement clé à changer en fin d'hiver, chaîne, cassette, plateau seront passer au crible afin de savoir si il faut les changer ou non après un nettoyage en règle.

    La préparation d'un vélo pour une nouvelle saison ne se résume pas a une simple vérification, il faudra demander conseil à votre vélociste pour connaitre le nombre de kilomètres maximum que vos plateaux peuvent supporter en fonction de votre utilisation, un coureur élite usera plus la chaîne qu'un randonneur par exemple.

    C'est après plusieurs mois de préparation que vous êtes enfin prêt pour votre première cyclo, vous avez choisi depuis longtemps les nouvelles pièces qui vont être changée.

    En effet le choix de nouveaux accessoires ne se fait pas a la derniere minute pour éviter les déconvenues lors de l'épreuve.

    Parties du vélo à vérifier

    Vérifier minutieusement si le cadre n'a pas de felures lors d'un nettoyage complet avec démontage du pédalier et des étriers de freins.

    Faites de même avec la fourche en examinant l'état des pattes et du pivot pour voir si aucune craquelure n'est visible.

    Les roues doivent être dévoilées et les rayons retendus, la surface de freinage sera elle nettoyer à fond avec un produit dégraissant.

    Pour les pneus ou les boyaux vérifier l'état d'usure et enlever les éventuelles petits morceaux de silex qui peuvent être dans le pneu.

    Pour les freins un démontage complet s'impose pour un nettoyage en profondeur pour ensuite lubrifier les ressorts pour redonner de la souplesse à vos freins, après un hiver pluvieux le changement des patins est obligatoire surtout si vous utiliser des jantes en carbone, des morceaux de silex collés sur les patins pourront endommager la surface de freinage.

    On vérifiera aussi l'ensemble des serrage, guidon, potence, épandeur, on évitera de changer le poste de pilotage juste avant une épreuve.

    La transmission elle sera l'objet de toute les attentions car il y a la partie câblage et partie chaîne cassette pédalier qui devrons être vérifier.

    L'état des câbles et des gaines ne devront pas être atteins par la rouille.

    La chaîne une fois nettoyée ne devra pas être trop détendue et pour éviter les craquements au niveau du pédalier lors du pédalage on lubrifiera les vis de maintien des plateaux.

    On passera ensuite sur les réglages des vitesses qui sera effectuer par votre vélociste pour éviter tout problème de vitesses mal réglées ou de grand plateau qui ne veux pas monter lors d'un changement de braquet, cela peux gâcher votre plaisir lors d'une cyclo.

    Vienne ensuite des équipements comme le porte bidon qui sera vérifié et resseré, les fixations des différents capteurs de vitesse et de cadence devrons eux aussi être vérifier tout comme les vis des cales de vos chaussures qui ne doivent pas être rouillées et la cale devra être changée dès le début de saison pour être tranquille.

    Si tous ces conseils pour la révision de votre vélo de course sont suivis, logiquement vous ne devrez pas rencontré de problème lors de la première compétition cyclosportives.

  • Comment bien choisir une cyclosportive

    La préparation d'une cyclosportive est importante, il faut bien se caler sur les dates, les parcours et les tarifs d'inscription.

    Voici une sélection de cyclosportives qui sont au calendrier afin de commencer à préparer son plan d'entrainement.

    Comment choisir les bonnes roues et les bons braquets pour ne pas être en galère dans un col le jour J.

VELOSTOCKS n'est pas un site Internet e-commerce, mon objectif est de vous aider à trouver le vélo idéal au meilleur prix dans un magasin de vélo traditionnel.

Résultats 1 - 23 sur 23.
Résultats 1 - 23 sur 23.