Boire du vin et faire du vélo

Un verre de bon vin rouge, rosé ou blanc peut faire du bien.

Les vins qui sont élaborés de maière traditionnelle à partir des différents cépages qu'ils soient du Bordelais, de bourgogne ou de la vallée du Rhône, permettent d'avoir une diversité organoleptiques et une qualité qui ne pose aucun soucis avec la pratique du vélo.

Il reste bien sûr le fait qu'il faut avoir une consommation raisonnée de n'importe type de vins, on va dire deux verres maxi par jour pour le non compétiteur, le coureur qui recherche la performance, sera lui à la diète de tout produit contenant de l'alcool avant une compétition.

$category