Périphérique route

Bien choisir ses périphériques de son vélo de route pour un meilleur confort

Quand on parle de périphérique il faut penser de suite à l'ergonomie car le choix d'un ensemble selle et tige de selle comme le cintre et la potence vont vous permettre d'avoir de bon appui et donc d'obtenir de meilleures performances quelque soit votre niveau.

Dans cette optique, on ne négligera pas le confort car une position très allongé pour mieux pénétrer dans l'air ne pourra convenir à tous le monde.

Pour choisir un cintre par exemple, ce n'est choisir une marque particulière vu sur un vélo de course du tour de France.

Dans un premier temps il faut choisir un guidon en fonction de sa potence car la longueur de celle-ci a une importance sur le choix de la profondeur du cintre.

Attention aussi dans ce cas au modèles de leviers de vitesse qui seront utilisés car entre différentes marques comme Shimano, Campagnolo ou SRAM, la position des mains sur les cocottes de freins n'est pas la même.

Ensuite on regardera la forme du cintre et la les choses se complique car en fonction de votre longueur de bras ou de votre façon de rouler main en haut ou en bas du cintre, différentes formes sont disponibles sur le marché et il y en a pour tous les goûts.

Je dirais même que pour certains cyclistes sur route hommes ou femmes qui recherche le confort il est inutile d'avoir un cintre de course, une guidon plat légèrement raccourci en largeur et une potence courte relevée suffisent à trouver une bonne position pour faire de longues distances sans douleurs.

En effet très peu de cyclistes mettent les mains en bas du guidon en roulant, il n'y a que les compétiteurs ou les cyclistes sportifs assidus qui sont à la recherche du meilleur aérodynamisme possible qui arrive à pédaler longtemps dans cette position allongée qui demande de la souplesse et un mouvement de pédalage parfait.

Il faut donc choisir un guidon adapté à ces capacités et à son budget car un guidon très cher ne vous fera pas l'aller plus vite si il ne vous apporte pas de bons appuis que ce soit assis sur la selle, en danseuse les mains sur les cocottes de freins ou lors d'un sprint les mains en bas du cintre.

Il faudra passer par une phase de test assez longue dans certain cas pour savoir que tel ou tel ensemble potence et guidon peuvent vous convenir, il faudra être patient surtout si vous débuter dans la pratique de vélo de route pour trouver la bonne position de base confortable dans un premier temps et que vous pourrez améliorée aérodynamiquement au fil des kilomètres parcourus à l'entraînement et en course.

$category