Faire du vélo et gagner de l'argent

Enfin une bonne idée du gouvernement.

Ce sont 19 entreprises françaises qui se sont portées volontaires pour expérimenter le "Plan d'actions pour les mobilités actives" avec la prise en charge des indemnités kilométriques de leurs salariés qui se rendent sur leur lieu de travail à bicyclette.

0,25 euros par kilomètre, c'est ce que vont toucher les 10 000 cyclistes participants à cette opération.

Le gouvernement vient de lancer une expérimentation dans 19 entreprises implantées partout en France afin de favoriser les trajets domicile-travail à vélo.

Pendant 6 mois du 2 juin au 1er décembre 2014, les salariés qui viendront à bicyclette au bureau recevront une compensation financière équivalente à 25 centimes d'euros au kilomètre soit environ 50 à 60 euros pour une personne qui habite à 5 kilomètres de son lieu de travail.

Cette mesure vise à réduire les inégalités dans le traitement des salariés qui viennent en vélo et qui ne reçoivent rien et ceux qui se déplacent en voiture ou en transports et qui bénéficient d'aides ou d'un remboursement.

iIl faut savoir qu'en France seulement 2% des travailleurs se déplacent en vélo pour une distance moyenne de 4 kilomètres, il faudrait donc une augmentation d'au moins 3% pour que cette mesure prouve son efficacité car à Amsterdam par exemple, le vélo est roi représente entre 22 et 31% des trajets de tous les jours, la France est donc vraiment en retard pour ce qui est de rouler à vélo.

Le vrai problème c'est qu'il y a encore beaucoup d'a priori en France selon lesquels le vélo c'est fatiguant, c'est risqué et que le vélo ça fait ringard, il faut tordre le cou à toutes ses idées reçues pré-conçues car le vélo possède beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients surtout si on roule en vélos électriques.

Alors roulons de plus en plus à vélo car la qualité de l'air de nos villes en ont besoin car si on ajoute les bienfaits de la pratique du vélo sur la santé, les excuses pour ne pas en faire n'ont plus lieu d'être.

$category