Choisir un vélo pour faire du triathlon

Choisir un vélo pour faire du triathlon
Le triathlon étant une course contre la montre permanente qui demande de rouler sur un vélo de course rapide pour espérer monter sur le podium.
Un vélo destiné à la pratique du triathlon est avant tout un vélo de route, capables d’avaler rapidement les kilomètres sur différents dénivelés.
Un vélo de triathlon comporte cependant quelques différences liées aux exigences de cette discipline, car pour aller vite il faut un cadre rigide aux formes aérodynamiques.

Le triathlon étant une course contre la montre permanente, chaque seconde gagnée revêt une importance capitale.

Dans l’épreuve du parcours vélo, l’athlète doit composer avec une partie mécanique alors que sa seule force compte en natation et en course à pied.
L’aérodynamisme des vélos de triathlon est donc particulièrement important pour économiser au maximum ses forces en se protégeant du vent pour ne pas dépenser des efforts superflus qu’il paiera par la suite.
La position sur un vélo de triathlon doit être la plus couchée possible afin d'abaisser le Cx (coefficient de pénétration dans l’air).
En plus de l'aéro plus, le poids du vélo n'est pas à négliger, car un vélo de triathlon trop lourd sera un handicap tant en termes de temps que de fatigue que pour gérer au mieu les virages serrés qui demandent des relances explosives.

Le vélo d'un triathlète n'est pas un vélo de course comme les autres au niveau de ses réglages.

Un vélo de triathlon est doté d’un prolongateur qui permetta au coureur de se reposer sur ses avant-bras et de diminuer la surface frontale au vent.
Autre fait notable, l’angle du tube de selle est davantage porté vers l’avant que sur un vélo classique dans le but d’accroître l’aérodynamisme et la transmission de la puissance.
Réglé à 74°, l’angle du tube de selle sollicite en outre davantage les muscles du haut de la jambe (quadriceps) que ceux du bas, qui seront eux mis à rude contribution lors de l’épreuve finale de la course à pied. Les tendons sont ainsi préservés.

Un vélo de triathlète avec cadre en aluminium équipé de bonnes roues sera un bon choix si le triathlon est une pratique occasionnelle.

Les roues ont en effet un rôle déterminant pour gagner du temps et de l'énergie. Plus les roues sont rigides, plus elles améliorent le rendement liée au pédalage. A l’instar du cadre, les roues d'un vélo de triathlon doivent être les plus légères possibles.

Les grands fabricants de vélos proposent tous à leurs catalogues des vélos de triathlon prenant en compte ces exigences.

En entrée de gamme, les prix d'un vélo de traithlon avoisinent les 800 euros, et peuvent pour le très haut de gamme en carbone approcher les 10 000 euros.
Dans une discipline comme le triathlon où chaque seconde revêt une importance vitale, l’imprécision et le hasard n’ont pas de place et on installe même des des passages de vitesses électriques qui permettent de gagner encore un peu de temps dans les relances ou lors d'une attaque.

Les triathlètes disposent de vélos ultra-performants pour rouler vers la victoire, condition sine qua non qui a hélas un prix.

Grâce à nos magasins de vélo partenaires, profitez de prix bas pour trouver un vélo de triathlon de fin de série en déstockage qui vous permettra d’atteindre vos ambitions.
Des économies d’échelle qui vous permettront de compléter votre équipement trop longtemps négligé, comme par exemple l'achat d'un casque aérodynamique.

En ce moment le magasin de vélo Cycles Motard propose des vélos de triathlon FELT à prix cassé : https://www.cycles-motard.com/catalogue/velo-route-triathlon/

AVIS

Soyez le premier à poster un avis !

Ajouter un avis

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant VELOW par email (velostocks@gmail.com). Consulter les détails du consentement.

Combien font sept moins sept ? (chiffres) :

Haut de page