Choisir son vélo de course

Choisir son vélo de course
Vous pratiquez le cyclisme sur route en tant que cyclosportif ou en compétition, et vous êtes à la recherche du meilleur prix lors de l'achat de votre vélo.
Vous avez besoin d'un vélo de course pour faire de la compétition, pour aller sur votre lieu de travail ou tout simplement pour aller faire une balade le dimanche avec vos enfants.
Les plus grandes marques de vélo ont rivalisé d’ingéniosité pour tirer leur épingle du jeu sur un marché qui ne cesse de croître et qui demande également une plus grande segmentation des produits pour répondre à des utilisateurs toujours plus exigeants.
Ce qui ne doit pas faire oublier que pour les vélos de route, l’heure est toujours à plus d’aérodynamisme, la légèreté et au câblage intégré.
Velostocks vous propose de le découvrir par vous-même à travers de ses pages consacrées à tous les modèles des plus grandes marques pour trouver votre future monture au meilleur prix parmi nos boutiques partenaires.

Il existe désormais beaucoup de modèles de vélos de course

Le nombre de marques et donc de possibilités de montage d'un vélo de course complet sont de plus en plus nombreuses, ce qui rend le choix au moment de l'achat beaucoup plus difficile.
Le nombre de pratiques différentes du vélo de route fait également partie des critères de choix, car chacun à une façon différente d'utiliser son vélo, compétition, cyclosportive, randonnée cyclo, balade en famille.

Vélos de course compétition

Si vous désirez faire de la compétition diriger vous vers des modèles de vélos en carbone léger en rigides pour avoir le maximum de rendement et de performances lors de vos sorties et de vos courses.

Vélos de course cyclosport

Pour le cyclosportif, il existe désormais des vélos de course qui possède une géométrie adaptée à ce type de pratique qui nécessite de passer parfois 5 heures sur le vélo.
La marque américaine Trek propose même sur certains modèles haut de gamme, deux géométries différentes, appelées H1 et H2 qui permettent d'avoir une position plus ou moins allongée sur son vélo.
Il faut donc un cadre qui propose une position relativement confortable et que ce cadre soit conçu pour absorber correctement les vibrations de la route. Une autre solution pour les connaisseurs et passionnés de vélo, c'est de se faire faire un vélo sur mesure afin d'être sûr que son cadre sera 100% adapté à votre morphologie et votre coup de pédale.

Vélos de course de randonnée

Pour le vélo randonnée et celui qui cherche juste un bon vélo pas trop lourd pour faire une sortie le dimanche entre copains, un vélo de course en aluminium d'entrée de gamme suffira amplement pour ce type de pratique, on en trouve des bien équipés à partir de 900 euros.

Vélo de course pour le plat

Rouler le plus vite possible le plus longtemps possible en vélo. Si votre région est en absence de cols et en dépit de portions pouvant comporter des faux-plats montants, un vélo de course devra avant tout faire preuve d’aérodynamisme sur surface plane.
L’objectif est des plus simples : rouler le plus vite possible le plus longtemps possible. Le coefficient de pénétration dans l’air doit donc être le plus bas possible, aidé en cela par un cycliste devant réduire également sa surface au vent en roulant coudes serrés et le buste bien rentré.
Autre aspect important, le vélo de course se doit de favoriser le transfert de puissance lié au pédalage.
Le cadre du vélo de course doit primer par sa rigidité, et ce parfois au dépend du confort. Pour tirer la quintessence d’un bon vélo de course sur le plat, un rythme compris entre 80 et 100 rotations par minute est conseillé, de même que l'utilisation d'un braquet de 42/16 au 51/17.

Vélo de course pour la montagne

L’ascension de cols ne laisse pas de place à l’improvisation. A l’instar du cycliste qui se doit d’être prêt pour franchir cet écueil, le vélo de course se devra d’être adapté car il a son rôle à jouer.
La légèreté du vélo est évidemment un élément essentiel car, en montée, le cycliste s’oppose aux lois de la gravité.
Avec un vélo trop lourd, il ressentira la désagréable impression d’être tiré vers l’arrière. A ce titre, un cadre en carbone rigide et nerveux est fortement conseillé pour accompagner les changements de rythme, surtout si vous vous lancez à l’assaut de cols mythiques des Alpes ou des Pyrénées.
Assurez-vous de disposer des bons braquets pour maintenir une cadence régulière, tout en vous permettant des largesses si vos jambes vous le permettent quelques envolées.
Un double plateau compact à l’avant et une cassette assez large à l’arrière vous permettront de moduler votre braquet selon vos possibilités du jour.
La pression des pneumatiques est importante, car si vous ne devez pas rebondir pour avoir de l’adhérence, des pneus trop mous donneront la perception de « manger le bitume ».

Vélo de course parcours vallonné

Maximiser vos performances sur des parcours avec des bosses. Sur un parcours vallonné, braquets et développements jouent un rôle essentiel.
De la facilité de passer à l’un à l’autre en un éclair dépendra votre faculté à maintenir votre fréquence de pédalage et donc votre rendement.
Pour rappel sur un vélo de course, on désigne par braquet le rapport entre le nombre de roues du plateau et celui de la roue dentée du pignon à l’arrière ; le développement correspondant à la distance effectuée sur la route à chaque tour de pédalier.
En anticipant sur les montées ou faux-plats, mais également les descentes et les passages de plat, vous pouvez ainsi adapter avec efficience vos vitesses et ainsi maximiser vos performances à condition de posséder des dérailleurs efficaces.
Pour vous aider à choisir, demandez conseil à votre magasin de vélo le plus proche, qui saura vous apporter des réponses au regard des indications que vous lui donnerez sur votre fréquence de pédalage, votre puissance et vos parcours préférés.

Vélo de route léger

Depuis que la compétition et la bicyclette se sont rencontrées, leur mariage semble dicté par une sempiternelle course au moindre gramme superflu.
Pour mémoire les pionniers du Tour de France arpentaient les routes lestés de deux roues proches des 20 kilos sur la balance !
Depuis, les fabricants se livrent à une course à « l’anorexie » effrénée en rivalisant de technologies et de procédés de fabrication pour proposer des modèles ultra-light.
A tel point que l’UCI a dû intervenir en 1996 pour fixer le poids minimal à 6,8 kilos en compétition, sécurité du cycliste oblige…
Les raisons d’une telle frénésie sont évidentes. Qui dit vélo plus léger dit évidemment moins d’efforts pour propulser son vélo, en particulier en montagne, mais également une meilleure réactivité lors d’une accélération et une moindre résistance à l’air.
Il a ainsi été démontré par des études très sérieuses qu’un gain d’1 kilo sur un vélo de course débouchait pour l’utilisateur sur un gain de pratiquement dix secondes au kilomètre !
Cette lapalissade a cependant un prix, inversement proportionnelle en fait au poids du vélo.
Plus un vélo se fait léger sur la balance, plus le prix est élevé.
Le moindre gramme gagné se paie au prix fort, de l’ordre de 1000 euros par kilo voire par 500 grammes sous la barre des 6 ou 7 kilos.
L’arrivée du carbone a révolutionné le monde cycliste par des fibres de plus en plus légères, et ce constat ne risque pas de s’inverser à l’heure où les recherches en nanotechnologies font des progrès chaque jour plus spectaculaires.
Pour cette raison, certains modèles de série (comme le SuperSix Ultimate de Cannondale et ses 5,6 kilos) affichent des poids inférieurs à la limite réglementaire, que les compétiteurs « alourdissent » par l’apport d’un pédalier SRM ou d’un groupe électrique muni d’une batterie... P
our l’exemple, le vélo reconnu comme le plus léger à date demeure le Spin Light Bike, 100% carbone qui affiche… 2,85 kilos tous mouillés sur la balance une fois tout monté, roues comprises ! Prix estimé de la bête : 35 000 euros environ !

Vélo de course rigide

La rigidité d'un vélo de course est importante pour de bonnes performances, car si vous êtes un brin initié au jargon cycliste vous avez évidemment entendu parler de la rigidité d'un cadre de vélo de course.
Sous cette dénomination se cache en fait la faculté du vélo à ne pas subir de déformations et à retransmettre l’énergie déployée par le cycliste.
La rigidité, qu’il ne faut pas confondre avec dureté, est obtenue par l’utilisation de matériaux et la structuration des tubes qui composent le vélo.
On parle principalement de rigidité latérale sur les roues avant et arrière, ainsi que de rigidité du boîtier de pédalier.
A aujourd’hui, le carbone est l’étalon or en matière de rigidité, en attendant l’arrivée de nouveaux matériaux composites issus des nanotechnologies.
Qui dit rigidité dit également moindre élasticité et donc confort pour le cycliste, ainsi que plus grande exigence.
Pour tirer la quintessence d’un vélo de course rigide, une vitesse moyenne minimale de 30 km/h est ainsi plus que souhaitable.
Il convient donc de travailler son pédalage pour une plus grande souplesse, sous peine sinon de rapidement s’épuiser.
Outre un cadre rigide, les compétiteurs y adjoignent des roues à jantes en carbone pour un rendement optimal, mais qui pour un utilisateur lambda lui donnera l'impression de rouler sur un bout de bois... La performance a un prix.

Vélo de course senior

La pratique du vélo pour les seniors, sans être exclusive car devant être associée à une autre activité sportive telles que la marche et la natation, est recommandée par le corps médical.
Elle favorise la circulation sanguine et l’entretien des capacités pulminaires, sollicite les articulations et maintient une activité cardiaque propre à prémunir de troubles graves.
Surtout, elle joint l’utile à l’agréable, en évitant les maux liés à la sédentarité et en permettant des sorties collectives, bonnes pour l’esprit et la santé.
Une pratique sportive, sans être déconseillée, doit être suivie par un médecin et faire l’objet d’une préparation adéquate. Il est parfois tentant de monter dans les tours, mais que l’on veuille ou non, on a bien l’âge de ses artères et une pratique trop engagée peut déboucher sur une alerte cardiaque…
Lors du choix d’un vélo de course pour senior, les principaux critères à prendre en considération seront l’ergonomie et le confort.
Votre magasin de cycles le plus proche sera à même de vous apporter des conseils avisés pour définir le choix le plus adapté à votre morphologie et votre pratique.

Vélo de course aérodynamique

La tendance pour les nouveautés dans le domaine du vélo de course, c'est l'aérodynamisme des cadres carbone.
Après avoir travaillé sur la rigidité tout en allégeant le cadre, de plus en plus de marques attachent de l'importance à l'aérodynamisme dans leur gamme de vélo de route.
Les formes aérodynamique que l'on ne voyait précédemment que sur les vélos de contre la montre sont désormais présentes sur les vélos de route qu'utilisent les coureurs pro.
C'est dans le détail que l'on voit le travail sur différents endroits du cadre comme sur le poste de pilotage du Specialized Venge qui propose une forme de sablier qui diffuse le flux d'air de façon optimisée.

Vélo route Gravel Bike

En terme d'utilisation, les Gravel se positionne entre un vélo de cyclocross et un vélo de route.
Ce sont donc des vélos hybrides pour faire de la route ou du VTT en version chemins de campagne plutôt que des descentes de montagne.
Cette nouvelle famille est appelée Gravel Bike ce qui donne littéralement "vélo de gravier".
Une sorte de vélo passe et roule partout, avec des caractéristiques techniques très spécifiques.
Le modèle Anyroad Comax de Giant est un des modèles représentatif du Gravel, car avec sa géométrie haute de type endurance, des freins à disques, et des roues avec pneus de section de 35, vous pourrez rouler vite sur quasiment tous les terrains en ayant un bon rendement.
Le vélo Gravel va pouvoir vous emmener sur des parcours très variés comme les chemins de campagne mais également les portions de bitume où il sera également à l’aise.
Les amateurs de longues randonnées en pleine nature seront conquis avec l'achat d'un Gravel, car il permet de rouler longtemps sans trop vous fatiguer, car c'est un vélo confortable.
Ce serait même une sorte de vélo idéal pour faire Paris-Roubaix, car le modèle Slate de Cannondale possède même une fourche suspendue pour amortir les chocs des pavés.
Alors effectivement le Gravel ressemble plus à un CX qu’à un VTT, mais il pourra correspondre aux besoins d'un cycliste avide de nature qui aime aussi faire de longues portions de route goudronnée avec un plus de polyvalence pour plus de plaisir.
C’est un juste milieu entre un vélo de course dont l'utilisation est restreinte et un VTT qui sera trop lourd et épuisant à enmener sur route, bref le Gravel est une sorte de vélo idéal pour le cyclotouriste qui recherche autre chose qu'une randonneuse sur mesure.

Acheter un vélo de course fiable

L’achat d’un vélo de course n’est pas anodin pour votre budget, aussi son choix doit prendre en considération sa longévité et sa fiabilité.
La garantie apportée par la marque et/ou le magasin est un premier élément significatif, qui ne s’engagent pas à la légère en la matière.
Nous ne saurions que trop vous conseiller lors de votre achat de privilégier un vélo de marque reconnue, dont l’expertise et le savoir-faire sont gages de qualité des éléments constituants le vélo.
Oui, il en découle un surcoût, mais on n’achète pas un vélo comme un achète un mouchoir que l’on jette après chaque utilisation.
Et puis, si votre budget est un brin serré, le marché des vélos d’occasion ou les offres de déstockages des magasins de vélo vous fourniront de belles opportunités.

Choisir un vélo de course maniable

La maniabilité d'un vélo se mesure par ses capacités à changer de direction.
Pour savoir si un vélo de course sera maniable le plus simple c'est de connaître la géométrie du cadre ainsi que la taille du cycliste car un vélo de course maniable sera adapté à son pilote.
L'idéal étant de se faire faire un cadre sur mesure qui permettra de choisir le comportement de votre vélo sur la route.
Pour exemple mettre une personne 1m50 sur un vélo avec un cadre XXL ne lui permettra pas de trouver le vélo maniable car il sera trop long.
Ensuite pour une même taille de cadre, il peux y avoir des différences sur les mesures de l'angle de direction ou tout simplement sur la courbe de la fourche plus ou moins droite, l'exercice est de trouver le juste milieu entre un vélo de course trop stable et un vélo maniable pour bouger dans le peloton.
Autre point important c'est la position du cycliste sur le vélo, une potence trop longues ne permettra pas d'avoir une bonne maniabilité.
Encore une fois il faut trouver le bont compromis entre le recul de selle et la longueur de la potence pour avoir un bon équilibre dans les virages.

Vélo de course sur mesure

Un vélo sur mesure est réalisé à partir d'une prise de cotes morphologique. Prendre la décision de rouler sur un vélo sur mesure est la seule et unique solution pour trouver une position idéale sur le vélo.
Celà vous permettra un meilleur rendement énergétique ainsi qu'une optimisation du passage de la puissance sur des cadences de pédalages élevées.
La problématique est de trouver un professionnel capable de définir la position d'un cycliste en fonction de sa morphologie, et ensuite de transmettre les données recueillies au cadreur qui va fabriquer en fonction de vos cotes votre cadre de vélo sur mesure sur route et d'en déduire le vélo idéal.
Un cadre de vélo de course adapté exactement à votre taille c'est possible et cela permet de trouver une position idéale sur le vélo vous permettra d'avoir un meilleur rendement énergétique ainsi qu'une optimisation du pédalage pour plus de confort.
Il existe encore quelques magasins de vélo à Paris pour acheter un cadre sur mesure : Alex Singer est un des derniers spécialistes depuis 1938 à Paris pour la fabrication à l'ancienne de cadre de vélo en acier.
Cette expérience permet de concevoir des vélos solide et fiable et qui seront exactement à votre taille pour plus de confort.
Alex Singer fabrique également des vélos légers pour les amoureux de la compétiton cycliste des années 60 à 70 avec des cadres ronds magnifiquement peint suivant vos envies.

Choisir un vélo de course avec un cadre en carbone de qualité

Un vélo de course en carbone est le nec plus ultra du vélo de route pour qui cherche à obtenir de meilleures performances dans la pratique du sport cycliste.
Il faudra faire bien attention sur le choix de la taille du cadre, car celà est déterminant pour avoir une bonne position et ne pas avoir à souffrir de douleurs au bout d'une sortie de 100 kilomètres.
Les prix des vélos de course en carbone vont de 1000 à plus de 10 000 euros en fonction des différents équipements qui vont le composer, roues, groupe de transmission, selle, cintre, potence, freins.
Sur certains modèles de vélo haut de gamme, des composants très légers mais aussi très cher sont obligatoires pour encore plus de performances.
Les vélos de course sont quasiment tous fabriqués en fibre de carbone, un matériau très léger et performant qui avec les avancées technologiques permet de fabriquer des cadres qui ne sont plus considérés comme des bouts de bois.
En effet les vélos route actuels peuvent être utilisés par tous types de cyclistes quelque soit son niveau, attention toutefois de choisir un modèle et des composants adaptés à sa condition physique.

Choisir sa couleurs pour son vélo de course

Dans le choix d'un vélo de course, une seule chose est sûre, c'est que l'on ne discute pas les goûts et les couleurs, mais on constate simplement qu’il n'est pas facile de trouver la couleur qui colle parfaitement avec ses envies.
Peu de marques de vélo proposent des décorations multiples pour un même modèle, donc si vous craquez sur un cadre carbone mais qu’il n’est pas de la couleur que vous vouliez, sachez que la solution de repeindre un cadre existe, des émailleurs professionnels réaliserons pour vous le vélo de vos rêves avec un travail de qualité.
Attention toutefois si votre cadre est neuf, votre garantie en cas de problème ne fonctionnera plus.
Le meilleur moyen de ne pas se tromper en achetant son vélo de route c'est de l'essayer car on achète pas un vélo sur catalogue.
Ensuite on sera très attentif à la qualité des roues qui seront montées car si elles sont trop souples ou trop lourdes, votre plaisir de rouler sur un nouveau vélo sera gaché.
Un bon vélo de route sera léger et suffisament rigide surtout si vous pesez plus de 80 kilos ensuite il faudra demander des conseils sur le choix de la taille en fonction de votre morphologie.
Viens ensuite le choix du type de cadre en fonction de votre pratique, soit vous ferez du vélo de route pour vos loisirs, soit pour une pratique plus sportive soit pour faire de la compétition.
Dans tous les cas le choix de la bonne taille est primordial même si vous ne recherchez pas forcément la performance mais plutôt le confort, le choix de la taille du vélo est très importante pour avoir de bons appuis et un mouvement de pédalage fluide.
Le cadre d'un vélo route loisir sera plus court avec une douille de direction plus haute pour une position sur le vélo relevée et confortable sur la durée.
Les cadre des vélos sportif ce rapproche plus des vélos de compétition car ils peuvent servir pour les entrainements hivernaux ou avoir la possibilité de participer à des cyclosportives car ces vélos de route sont assez légers avec un poids qui varie entre 8 et 11 kg.
De plus ils sont équipés de nombreuses vitesses pour pouvoir passer n'importe avec des braquets adaptés.
Arrive ensuite les bêtes de course que sont les vélos route haut de gamme conçus pour la compétition et qui sont utilisés par les coureurs professionnels.
La position sur un vélo route de compétition est la plus allongée possible pour une meilleure pénétration dans l'air pour gagner de la vitesse.
L'ensemble du vélo est en général fabriqué 100% en fibres de carbone pour plus de légèreté et de rigidité.
Les composants eux sont également du matériel haut de gamme afin d'avoir encore plus de précision dans le pilotage à haute vitesse.
Le poids de ces vélo peux passer sous la barre des 6 kilos avec des cadres nus au alentour de 800 grammes.
Attention quand même si vous craquez pour ce type de machine de guerre car un cycliste débutant ne sera pas forcement à l'aise à cause de la position et de la finesse de pilotage et de freinage que ce genre de vélo impose.

Le mouvement de pédalage est un mouvement répétitif et très technique.
Pédaler avec un mauvais réglage de cales ou une position trop basse ou trop haute sur la selle d'un vélo de course, c'est comme courir avec des chaussures trop petites ou trop grandes, vous allez souffrir de douleurs qui vont vous gâcher votre plaisir.

Prendre les conseils d'un spécialiste du vélo.

Si vous avez la possibilité de vous renseigner auprès d'un responsable de magasin de vélo qualifié, celui-ci pourra vous conseiller et vous proposer une prise de côtes afin de ne pas vous tromper lors du choix de la taille de votre cadre.
Un spécialiste pourra vous apprendre les rudiments pour le choix des braquets de votre vélo de course en fonction de votre région et mieux connaitre le fonctionnement de son dérailleur pour pouvoir mieux gérer son effort sur la durée.
Toutes les disciplines du vélo de course sur route nécessitent parfois le choix d'un vélo spécifique, surtout lorsqu'il s'agit de course contre la montre, car la position du cycliste sera différente que sur une épreuve en ligne.
En effet le coureur doit avoir un meilleur coefficient de pénétration dans l'air afin de gagner quelques précieuses secondes, c'est pour cela que la position sur le vélo sera donc beaucoup plus allongée.
Certains vélos de course sont optimisés pour mieux pénétrer dans l'air comme les vélos de contre la montre.
Les nouveaux cadres de vélos de route sont eux aussi passés par des essais en soufflerie pour être plus efficaces et gagner quelques watts à grande vitesse comme le Scott Foil, le Canyon Aeroad, le Specialized Venge, le Look 795 Blade RS ou encore le Cannondale SystemSix.
L'intérêt de rouler sur route avec un vélo de course vient du fait qu'il permet de rouler longtemps sans avoir à faire trop d'effort, car le nombre de vitesses d'un vélo de compétition est en général de 20 vitesses (sauf pour les groupes Campagnolo qui sont en 22 vitesses).
Cela permet de passer toutes les difficultés d'un parcours sans dépenser trop d'énergie, il suffira ensuite de bien gérer son braquet vis-à-vis de ses capacités.
Le vélo de course est bien sûr très bon pour la santé, car dans un premier temps le vélo est un "sport porté" comme la natation, ce qui ne nuit pas aux articulations si on reste raisonnable avec les braquets.
Ensuite le vélo est très bon pour le coeur, car c'est un sport d'endurance qui va favoriser la consommation des graisses responsables du surpoids, donc pour maigrir facilement, faites du vélo de route au moins une fois par semaine.
Un vélo de course même si on n’achète pas trop cher se doit d'être léger et le plus confortable possible, car les heures de selle peuvent dépasser 4 heures lors de longues sorties (cyclotourisme, randonnées longues distances).
Les vélos de course les plus légers sont désormais en carbone même s'il fut un temps où les cadres en titane étaient les champions des poids légers.
Attention, si vous faites de la compétition, il faut que votre vélo de course ne passe pas sous le poids de 6,8 kilos en cas de contrôle par des commissaires de course.
Il existe beaucoup d'avantages à mettre à profit lors de la pratique du vélo de course, comme la possibilité d'effectuer assez facilement beaucoup de kilomètres à une moyenne horaire comprise entre 20 et 25 km/h.
 

AVIS

Soyez le premier à poster un avis !

Ajouter un avis

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant par email (velostocks@gmail.com). Consulter les détails du consentement.

De quelle couleur est un ciel bleu ? :

Haut de page